Chaque centre social et socioculturel élabore pour une durée maximum de quatre ans un projet correspondant au principe d’une action sociale globale autour des habitants de son territoire.
C’est le Projet Social.

Il fait l’objet d’un agrément « centre social » délivré par la Caisse d’Allocations familiales qui valide ainsi l’action projetée avec les habitants du territoire, et ouvre droit à un financement spécifique : la prestation de service « d’animation globale et de coordination ».

L’agrément est renouvelable sur présentation d’un diagnostic de territoire réévalué, d’un bilan d’évaluation de l’action effectuée et de la présentation d’un nouveau projet social.
Au-delà du formalisme de la procédure d’agrément, le projet sert surtout à préciser les axes d’animations collectives susceptibles de faire évoluer les liens sociaux. En ce sens, il doit tendre à être connu de tous, acteurs internes et externes au centre.

> COMMENT, AVEC QUI ET QUAND PREPARE-T-ON LE PROJET ?

Cette démarche s’inscrit dans la durée. Elle nécessite par conséquent de mettre en place un calendrier, d’avertir et d’associer à cette démarche les différents acteurs concernés : les habitants, les administrateurs, les bénévoles, les salariés et les partenaires (associations, institutions et collectivités).

> CE QUI EST EN JEU DANS L’ELABORATION DU PROJET :

L’élaboration du projet social par le centre, c’est :

> Un temps privilégié pour savoir d’où l’on vient et où on va.
> Une démarche à construire avec de nombreux interlocuteurs qui peuvent avoir des centres d’intérêts différents.
> Un outil au service du sens général qu’il souhaite impulser à son action et de la prise en compte des problématiques des habitants mais aussi de leurs ressources et potentiels.

Une démarche à respecter…LA PARTICIPATION DES HABITANTS

Tout le processus de renouvellement du Projet Social s’élabore AVEC et POUR les Habitants. C’est une démarche Concertée, Partagée, qui doit faire émerger les VERITABLES attentes/besoins/souhaits des Habitants.
Toute la démarche autour du renouvellement du Projet Social est donc le « MOMENT DE FAIRE CENTRE SOCIAL ».
Le processus est une PORTE d’ENTREE, un prétexte pour aller chercher les habitants. Pour les mettre en dynamique, pour les faire prendre conscience des possibilités offertes par le Centre Social. Pour susciter l’envie d’AGIR, de s’impliquer davantage…

Le processus d’élaboration ou de renouvellement du Projet Social est en cela une véritable expérience démocratique qui s’inscrit dans l’exercice d’une citoyenneté de proximité de celles et ceux qui y prennent part.

En outre, le Centre Social se saisit de cette opportunité pour déployer et expérimenter des méthodes participatives et incitatives facilitant les prises de parole, l’écoute, les échanges, la confrontation constructive des différentes positions, la résolution de conflits, etc.
Lors de chaque rencontre, les participants sont en relation avec un ou plusieurs autres individus du groupe. Les méthodes et les outils contribuent à ce que chaque individu trouve un bénéfice à collaborer et sa propre performance au sein du groupe est meilleure que s’il était isolé. Ces phénomènes répétés contribuent à produire de « l’intelligence collective ».